Archives pour la catégorie Exposition

Outland – le communiqué de presse de Coalmine

OUTLAND

Jean Revillard (* 1967 à Genève) est une des grandes voix de la photographie documentaire suisse. Ses rapports prophétiques avec l’immigration illégale lui on valu deux World Press Photo Awards. Jean Revillard traite de la question des réfugiés au sens le plus large : malades des radiations,  prostituées poussées dans la forêt, réfugiés du tsunami, ils suit souvent pendant longtemps des hommes et des femmes poussés au bord de la civilisation. Dans des forêts, des grottes, où des habitations de fortune le photographe documente leurs existences précaires dans un style qui rappelle les conditions primitives.

Patras 2009 - © Jean Revillard

Patras 2009 – © Jean Revillard

Ses images amènent le spectateurs vers des tensions émotionnelles entre le jardin d’Eden et la romance apocalyptique. Elles font réfléchir sur la séparation fine qui existe entre la beauté naturelle et la violence cachée qu’engendre la nature humaine. Fondateur de l’agence Rezo Jean Revillard s’est taillé une réputation internationale dans le monde de la photographie. Avec OUTLAND, La galerie Coalmine lance une première série d’expositions sur les photographes engagés de Suisse occidentale en montrant un aperçu des travaux de la dernière décennie.

L’exposition est organisée par Sascha Renner.

Exposition du 4 Novembre au 23 décembre 2016

L’exposition du Swiss Press Photo pour la première fois à Berne

Pour la première fois le Swiss Press photo sera présenté à Berne. Avant d’être exposée au Château de Prangins cette automne. L’exposition présente les meilleures photos de presse réalisées pendant l’année 2014. Le photographe Yvan Genevay à remporté le prestigieux concours cette année avec le portrait d’une famille de réfugiés syriens. Quant à Jean Revillard,  il  a gagné le premier prix de la catégorie étranger avec un reportage sur des personnes éléctro-sensibles en recherche d’hypothétiques zones sans ondes.

SPP_Bern_Bild

Vernissage Jeudi 13 août 2015 à partir de 19h30 à la Berner Generation Haus Banhofplatz 2 Bern

«Genève, Sa Gueule»: Niels Ackermann et François Wavre tirent le portrait de la Ville

Une affiche du portrait Genève Sa Gueule dans les rues de Genève

Du 14 au 22 mars 2015, apparaîtront dans les rues de la Ville de Genève 157 portraits de genevois photographiés entre mars et octobre 2014 par Niels Ackermann et François Wavre de l’agence Rezo.ch. Des portraits réalisés à l’occasion du projet «Genève, Sa Gueule» lancé par le département Agenda 21 de la ville de Genève dans le cadre de la semaine contre le racisme. Le projet vise à présenter, sans misérabilisme ni condescendance, la riche diversité de notre Ville et les multiples parcours migratoires qui la composent.

Le projet s’étoffera encore au long de l’année 2015 grâce à de nouvelles séances de prises de vues et récolte bibliographiques. Il sera par ailleurs visible en permanence grâce au site Internet www.geneve-sa-gueule.ch et aux prochaines séances de prises de vues qui seront organisées.

Le vernissage de l’événement aura lieu le vendredi 20 mars 2015 à partir de 18:30 au Forum Faubourg (salle du rez-de-chaussée), Rue des Terreaux-du-Temple 6, 1201 Genève

Pour des questions d’organisation, prière d’annoncer votre présence avant le 17 mars 2015 auprès de Mme Salomé Baron, assistante de projets « égalité-diversité » par email (salome.baron@ville-ge.ch) ou par téléphone (+ 41 22 418 22 87).

« Waiting for the Flood » exposé au COP20 de Lima

Alejandro Mejia, assistant du centre d'opérations de la Défense Civile du département d'Ancash department.

Alejandro Mejia, assistant du centre d’opérations de la Défense Civile du département d’Ancash.

Le reportage réalisé par Niels Ackermann au Pérou entre octobre et novembre pour le compte de la FDDM et de la DDC est exposé en parallèle du travail de la photographe péruvienne Luana Letts du 1er au 12 décembre au Jockey Club de Lima, dans le cadre du sommet du COP20 qui se tient dans la capitale péruvienne. Une fois le forum achevé, l’exposition sera présentée dans différentes villes du pays.

« Waiting for the flood », réalisé grâce au projet de résidence artistique Sustainable Mountain Art (SMArt) s’intéresse à la surprenante ville de Huaraz, une ville de 150’000 habitants coincée entre la Cordillère Blanche et la Cordillère Noire. Cette ville vit sous la menace permanente du lac Palcacocha, un lac glacier dont le volume a été multiplié par 34 en 40 ans et qui avait déjà ravagé la moitié de la ville en 1941. Si une nouvelle avalanche venait à se produire, la coulée de boue destructrice pourrait tuer entre 15 et 20’000 personnes.

Alors que des solutions existent, et sont appliquées dans des villes voisines, les autorités de Huaraz font preuve d’une étonnante passivité. Des gardes surveillent le lac en permanence, mais rien n’est mis en place en aval pour traiter leur éventuel appel d’alerte.

Juan Victor Morales -un des gardiens surveillant constamment le lac Palcacocha- inspecte les siphons servant à garder son niveau constant. Bien qu'abaissé de 3 millions de mètres cube, le volume du lac reste alarmant pour de nombreux scientifiques.

Juan Victor Morales -un des gardiens surveillant constamment le lac Palcacocha- inspecte les siphons servant à garder son niveau constant. Bien qu’abaissé de 3 millions de mètres cube, le volume du lac reste alarmant pour de nombreux scientifiques.

Les derniers travaux de Rezo aux confrontations photographiques de Gex

© Christophe Chammartin / Rezo.ch

© Christophe Chammartin / Rezo.ch

Du 3 au 5 octobre, venez découvrir les derniers travaux des photographes de Rezo aux Confrontations Photographiques de Gex à la Halle Perdtemps à Gex (64 avenue de Perdtemps – 01170 – Gex, France). Une occasion de voir pour la première fois certains des travaux.