Photobastei 2.0 Zurich – 4 photographers works about « Particles »

Invisibles, et pourtant elles sont partout. Tantôt dangereuses, tantôt parties indissociables de la vie, tantôt inconnues voir oubliées, tantôt éléments de ce que les philosophes appelaient le cosmos. Infimes poussières, atomes, ce sont les particules. Elles font partie du monde de la photographie depuis son début. On utilise encore aujourd’hui la plaque photographique pour traquer ces parts infimes de l’infiniment petit. Depuis son invention, la photographie à chercher à montrer l’invisible. C’est une de ses multiples fonctions. La plus impressionnante machine à capter cet inconnu, s’appelle Atlas. Elle est située à Genève, au Cern. C’est une sorte d’appareil photo géant qui traque le bosons de Higgs, la particule de dieu.

Cette exposition présente le travail de quatre photographes, Christophe Chammartin, Julien Heimann, Olivier Lovey et Anna Pizzolante. Ils ont tous, à leurs façons approché le monde des particules.

Présentée par Jean Revillard, cette première exposition fait partie d’une série de plusieurs expositions montrées cette année. Le but de ce cycle est de montrer la diversité des approches de photographes sur des thèmes universels.

Photobastei 2.0 Sihlquai 125 2005 Zurich du 9.02 au 5.03. 2017 – Party le 02.03.2017