Vol au dessus des pyramides

Jean Revillard : « Survoler Solar impulse dans un hélicoptère géant au dessus des pyramides, C’est sans aucun doutes mon plus grand moment dans ce tour du monde. La veille nous  étions pendant 10 heures David Patthey, Tahan Pangaribuan et moi dans un bureau cramoisi d’une base militaire. Ce n’était pas du tout sûr que nous puissions voler. Il a fallut négocier dur les permis de vol avec les militaires. Puis ils nous ont proposé la machine. Un géant, Un hélicoptère Sea King, c’est ce qu’ils avaient de plus petit. C’était catastrophique parce qu’il ne pouvait pas voler en formation avec l’avion Solaire. Nous avons du convaincre le pilote de tourner à 360 degrés autour de SI2. Nous ne l’avions jamais fait, trop dangereux.

Solar Impulse survole les pyramides © Jean Revillard / Rezo

Solar Impulse survole les pyramides © Jean Revillard / Rezo

A l’aube, l’hélicoptère a décollé à la rencontre de SI2. Les conditions de prises de vues ont été terribles. Le rotor fuyait et crachait de l’huile bouillante sur mon visage et mes objectifs. Nous avions de la peine à nous coordonner avec le pilote qui n’osait pas s’approcher. Au dernier tour, il y en avait quatre, ont était calé lui et moi. J’ai réussi à réaliser cette image incroyable au moment ou le soleil frappe les ailes de l’avion. Il y a des dieux en Egypte. »