Trois ans d’attente pour une photo mythique

Ils l’ont faites, La fameuse photo de l’avion solaire Solar Impulse survolant la statue de la Liberté. Christophe Chammartin au milieu de l’eau et Jean Revillard dans les airs ont réalisé samedi soir ces clichés qu’ils attendaient depuis longtemps. Jean Revillard :  « Cette image, J’aurais du la faire avec le premier avion Solaire Solar Impulse 1 en 2013. A l’époque, j’avais tout préparé. L’ouragan Sandy ayant ravagé les éclairages de la statue. J’avais même réservé  un projecteur de DCA de la deuxième guerre mondiale.  Mais l’avion à eu un problème majeur, un trou dans l’aile, et il a du atterrir sans pouvoir survoler la baie. Cette photo c’est trois ans d’attente et trois mois de travail intense, New-York est une ville terriblement compliquée. Il a fallut faire à nouveau les repérages, puis savoir à qui appartenait les lieux pour pouvoir avoir les permis de photographier. Gregory Blatt et Vania Megevand ont fait un travail énorme. Nous avons demandé des choses impossibles comme

Solar Impulse survole la statue de la liberté © Christophe Chammartin/Rezo

Solar Impulse survole la statue de la liberté © Christophe Chammartin/Rezo

Solar Impulse survole la statue de la liberté © Jean Revillard / Rezo

Solar Impulse survole la statue de la liberté © Jean Revillard / Rezo

de baisser l’intensité lumineuse de la statue parce que le contraste était énorme ou placer les cameras d’Emmanuel Grippon dans les jardins des gens. Je passais mon temps à faire le pied de grue dans les mairies. Avec Christophe et André Borschberg nous avons passé des heures sur place à calculer les bons angles en fonction des différents plans de vol que l’on avait. A la fin, on était prêt comme des automates. La baie de New-York n’avait plus de secret pour nous. Nous connaissions les meilleurs points de vue. Malgré cela on doit pouvoir toujours improviser au dernier moment parce qu’avec cet avion les vols changent tout le temps. C’est pour ça que nous pensons à tous les scénarios. »